Accueil Revue SCC

* Australie
Certificat antirabique
Certificat de bonne santé de - de 48 h
Quarantaine de 30 à 120 jours
Permis d’importation (délivré par l’AQIS :
http://www.daff.gov.au/aqis/cat-dogs/application)
Seuls les chiens de plus de 6 mois, identifiés par transpondeur (avant le titrage sérique), vaccinés contre la maladie de Carré et la parvovirose , contre la rage depuis plus de 1 an, ayant un titre sérique supérieur à 0,5 Ul/mI vis-à-vis des anticorps neutralisant le virus rabique, épreuve exécutée depuis plus de 2 mois et moins de 1 ans par un laboratoire officiellement reconnu par les autorités australiennes, n’étant pas sous le coup d’une surveillance vétérinaire obligatoire et étant restés continuellement au cours des 6 derniers mois dans un pays membre de l’Union européenne, seront admis directement en Australie où ils subiront une quarantaine de 30 jours minimum.
Sont interdits : dogue Argentin, fila Brasileiro, Tosa, Presa Canario ainsi que les hybrides de loups (Les chien loup de Tchécoslovaquie et chien loup de Saarloos sont autorisés à condition d’être en possession d’un pédigrée comportant au moins 5 générations)

* Nouvelle Calédonie

Conformément à la réglementation en vigueur en Nouvelle-Calédonie, seuls les chiens de plus de 9 mois, tatoués, vaccinés contre la maladie de Carré et la parvovirose pour les chiens et , vaccinés contre la rage depuis plus de 6 mois, ayant un titre sérique supérieur à 0,5 Ul/mI vis-à-vis des anticorps neutralisant le virus rabique, épreuve exécutée depuis plus de 3 mois et moins de 2 ans par un laboratoire officiellement reconnu, n’étant pas sous le coup d’une surveillance vétérinaire obligatoire et étant restés continuellement au cours des 6 derniers mois dans un pays membre de l’Union européenne, seront admis directement en Nouvelle-Calédonie où ils subiront une quarantaine d’un mois minimum. Les animaux ne répondant pas aux conditions précédentes sont soumis à une quarantaine préalable de 6 mois dans un pays indemne de rage.
De plus : L’importation des animaux ne peut se réaliser que sur des vols arrêtés par le service vétérinaire et de la protection des végétaux (un vol par mois en moyenne) ; Les frais de quarantaine pour un mois s’élèvent à 65 000 FCFP, soit approximativement 548,82 euros (soit 3 600 FF). Texte de références : Délibération n° 235/Cp du 27 mai 1993 relative à l’importation de carnivores domestiques en Nouvelle-Calédonie Contacts utiles : Direction de l’agriculture, de la forêt et de l’environnement Direction de l’économie rurale 209 rue A. Bénébig Haut-Magenta BP 256 98845 Nouméa cedex Nouvelle-Calédonie Téléphone : 00. 687. 25. 51. 29 Mél :
svpv@gouv.nc

* Nouvelle Zélande
Certificat antirabique avec contrôle de l’immunité 4 mois après vaccination
Certificat de bonne santé
Traitement antiparasitaire
Quarantaine de 30 à 120 jours
Permis d’importation (délivré par le MAF :
http://www.biosecurity.govt.nz/files/regs/imports/animals/forms/app-form-dogs-cats-specified-countries-2.pdf)
Seuls les chiens de plus de 9 mois, identifiés par transpondeur (avant le titrage sérique), vaccinés contre la maladie de Carré et la parvovirose , contre la rage depuis plus de 1 an, ayant un titre sérique supérieur à 0,5 Ul/mI vis-à-vis des anticorps neutralisant le virus rabique, épreuve exécutée depuis plus de 2 mois et moins de 1 ans par un laboratoire officiellement reconnu par les autorités australiennes, n’étant pas sous le coup d’une surveillance vétérinaire obligatoire et étant restés continuellement au cours des 6 derniers mois dans un pays membre de l’Union européenne, seront admis directement en Australie où ils subiront une quarantaine de 30 jours minimum.
Sont interdits : dogue Argentin, fila Brasileiro, Tosa.

* Polynésie Française
L’importation d’animaux carnivores domestiques est soumise à quelques précautions sanitaires. Les animaux devront : impérativement êtres tatoués ou identifiés par transpondeur
être âgés de plus de 3 mois,
disposer d’un carnet de santé,
des certificats de vaccinations à jour,
dans les 30 jours précédant leur chargement vers la Polynésie française, avoir subi deux traitements contre les parasites internes à l’aide d’un anthelminthique efficace contre les nématodes et les cestodes (notamment contre les ténias échinocoques). Le second traitement doit avoir été effectué à au moins 14 jours d’intervalle du premier et dans les 4 jours précédant leur chargement ;
Avoir subi deux traitements contre les parasites externes à l’aide d’un antiparasitaire efficace contre les tiques et les puces, le premier dans les 30 jours précédant leur départ vers la Polynésie française, l e second étant effectué à au moins 14 jours d’intervalle du premier et dans un délai de 4 jours précédant leur chargement ;
Avoir subi, après le second traitement antiparasitaire prévu au point précédent, un examen approfondi du pelage incluant les oreilles , les espaces interdigités et la région péri-anale, et ne présenter aucun parasite externe visible ou palpable :
- soit à l’aéroport au moment de leur chargement vers la Polynésie française ;
- soit dans une station de quarantaine dans les 4 jours précédant leur départ vers la Polynésie française, les animaux y étant isolés jusqu’à leur chargement ;
Contacts utiles : Ministère de l’agriculture et de l’élevage Service du développement rural B.P. 100 Papeete île de Tahiti Polynésie française Téléphone : 00. 689. 42. 81. 44 Fax : 00. 689. 42. 08. 31