Accueil Revue SCC

L’attelage

Interdit depuis plus d’un siècle l’usage des chiens attelés a cependant survécu et est resté toléré au travers de manifestations folkloriques régionales.

Dans les années 90 un groupe de passionnés entame une réflexion sur l’aspect éducatif et sportif que pourrait offrir une pratique « moderne » de l’attelage. En effet, pour certaines races, la pratique des sports canins « classiques » est souvent pénalisante voire contraire à leur morphologie. Les chiens de grande taille et de forte corpulence ont donc peu l’occasion de montrer leurs qualités, et de s’épanouir dans une activité à leur mesure.
Au fil des années, le matériel a été standardisé, les obstacles modifiés, puis strictement définis ainsi que les modalités des différentes épreuves.

L’attelage aujourd’hui est accessible à tout chien toisant 50 cm minimum au garrot et présentant une musculature adéquate.
C’est un exercice basé sur la maniabilité. Le travail attelé nécessite un chien réfléchi et posé, précis et appliqué capable d’initiative et d’indépendance. Il permet de mettre en valeur des qualités spécifiques peu exploitées dans d’autres activités sportives.

L’attelage peut être pratiqué en couple c’est-à-dire avec deux chiens attelés de front.
Cet exercice nécessite une extrême précision, avec deux chiens d’excellent niveau individuel.
Les chiens doivent répondre tantôt à des ordres communs tantôt à des commandements individuels… On peut dire que la difficulté est multipliée par deux.

Pour en savoir plus :