Accueil Revue SCC

IV. DISPOSITIONS GENERALES

1. Si l’épreuve où le CACIT est en compétition se juge par points et que plusieurs chiens obtiennent le même nombre de points, ils seront départagés selon le mode indiqué par le Règlement du Championnat National du pays où l’épreuve a lieu.

Si ce règlement ne prévoit pas cette éventualité, les chiens classés ex-aequo seront soumis à un ou plusieurs barrages jusqu’à ce que l’un d’eux obtienne une note supérieure aux autres. Si cela est possible, les barrages comporteront l’ensemble des exercices de l’épreuve ; sinon ils porteront successivement sur chaque exercice séparément dans l’ordre du programme, pour s’arrêter dès qu’un chien aura obtenu une note supérieure aux autres.
 


2. Le Comité de la FCI vérifie si les conditions réglementaires sont remplies.
Dans l’affirmative
, il homologue la proposition du juge.
Dans la négative, la distinction n’est pas décernée. 

 


3. Le titre définitif de Champion International est décerné par le Comité de la FCI.
Selon les accords passés avec les différents pays membres, le Secrétariat de la FCI peut émettre, à la demande du propriétaire et sans avoir consulté l’organisation canine nationale, le titre de Champion International pour autant que tous les documents nécessaires soient parvenus au Secrétariat. 

 


4. Une réserve CACIB pourra être octroyée et transformée en CACIB à la demande du propriétaire du chien qui aura reçu la RCACIB ou à la demande de son organisation canine nationale pour autant que l’une des conditions suivantes soit remplie :


Le CACIB a été attribué à un chien déjà Champion International de Beauté (titre confirmé par la FCI). 

- Le CACIB a été attribué à un chien n’ayant pas un pedigree reconnu par la FCI comprenant trois générations complètes.
 
- Le CACIB a été attribué à un chien trop jeune (inscrit dans une classe incorrecte) pour pouvoir prétendre à cette récompense. 

- Le CACIB a été attribué à un chien remplissant le jour de l’exposition les conditions d’obtention (en termes de nombre de CACIB obtenus) pour le titre de Champion International de Beauté telles que décrites aux paragraphes I.A et B.

Cela veut dire : 

Pour les races n’étant pas des races de travail, 4 CACIB sous 3 juges différents, dans 3 pays différents, sur une période minimum d’un an et un jour.
Pour les races de travail (utilité et chasse), 2 CACIB, sous deux juges différents, dans deux pays différents, sur une période minimum de un an et un jour.
Les exceptions octroyées aux pays et sections sont prises en considération.

Le présent règlement a été approuvé par le Comité Général de la FCI à Bruxelles, mars 2004.